• Les vins et champagnes pour les fêtes

    Les vins et champagnes pour les fêtes

  • vignobles-daniel-mouty
  • Les Vins de Bourgogne
  • Domaine de Granajolo

Vins & Champagnes en provenance directe des Domaines

10€ offerts dès 100€ d'achat avec le code “cadeau” et Livraison offerte

bon-achat

Achat de Vins et Champagnes des Vignerons Créateurs de Vins ayant la volonté

de vous faire découvrir leurs  terroirs d'exception et un savoir-faire unique.

Nous avons rencontré sur ses terres chaque vigneron, visité  son chais, parcouru sa vigne et

recueilli sa philosophie d'élevage. Votre vin est en provenance directe du domaine sans intermédiaire.

LES SELECTIONS

  • Livraison offerte

    en France métropole

  • Votre service client au

    09 81 32 74 16

    Contactez-nous pour toute information.

  • Paiement sécurisé par carte

    Site sécurisé SSL et HTTPS

UNE EQUIPE A VOTRE SERVICE

- Conseil - Information
- Disponibilité
- Assistance

DES PRIX, DES REMISES ET DES AVANTAGES

- Livraison offerte en France métropolitaine.
- 5€ pour votre 1er achat.
- Remises progressives dès 12 bouteilles et plus.
- Un programme de fidélité.

LES VIGNERONS, DES CREATEURS DE VINS

Plus qu’une charte c’est une démarche naturelle qu’ont entrepris des hommes et des femmes dont le but final est la qualité du résultat. Le respect de la nature et l’avenir du terroir est la préoccupation  principale de ces passionnés de la viticulture. Ils partagent le fruit de leur travail avec un public averti ou pas. Le vigneron est considéré comme tel s’il prend en charge les étapes d’accompagnements de la vigne tout au long des saisons. Celles-ci comportent un parcours fait d’observation, d’espoir et de crainte pour aboutir jusqu’à votre table. 

Au printemps, il faut préparer la terre avec le débuttage et un labour superficiel afin d’aérer et réchauffer les pieds de vignes après l’hiver. Le vigneron s’engage à ne pas agresser la terre avec des traitements inappropriés et à suivre avec attention la croissance de la vigne avec entre autres l’attachage et le relevage pour diriger cette liane capricieuse.

Sans doute la partie la plus délicate où la pousse est parfois offerte aux malices de la météo, on doit procéder à la protection du vignoble contre les maladies. Le viticulteur contrôle aussi l’ébourgeonnage, le rognage, l’effeuillage et certains recourent si besoin à une vendange en vert qui favorise l’apport des substances nécessaires à la maturité des grappes en en sacrifiant d’autres quand il y en a trop. Cette pratique vient juste avant la véraison, c'est-à-dire avant que les grains ne changent de couleur.

Sans ce travail en amont qui n’est qu’un aperçu des interventions du vigneron,  la qualité et les rendements ne sont pas garantis. Tout est prêt pour la dernière ligne droite avant les vendanges en croisant les doigts pour que la météo des dernières semaines soit propice à une récolte de qualité.

Le vin des différentes régions de France est proposé avec la marque du vigneron et l’identité du terroir. A ce titre, des règlementations strictes doivent être respectées pour obtenir le label de l’appellation contrôlée. Les vins sont donc garantis et livrés directement depuis le chai du viticulteur à votre table. Ces vins, après avoir été élevés avec soin sont mis en bouteilles, étiquetés, bouchés et conditionnés pour l’expédition depuis le domaine.

Il existe un vin pour chacun et pour chaque mets, des plus abordables aux plus complexes. Certains sont plus simples que d’autres mais chacun a son caractère et ses qualités. On peut les découvrir sur leur jeunesse ou patienter quelques années afin de les déguster à leur pleine maturité. Quand un vin ne donne aucun plaisir, on dit qu’il est encore fermé. Il faut à ce moment là ne pas le condamner mais attendre qu’il soit prêt. Parfois, un vin nous interpelle et nous surprend. Il arrive qu’il  soit une révélation et nous indique un goût distingué. Il sera le souvenir de notre préférence et l’occasion d’échanges avec des proches. Chaque vin reflète la signature de celui qui l’a élaboré.

On peut également alléguer que quelques vignerons artisans sont capables de présenter de véritables œuvres d’art. Il nous reste à encourager ces vignerons qui se battent pour exister et perdurer dans un monde difficile mais tellement généreux.

Comment conserver son vin dans les meilleures conditions?

Le vin est un produit sensible qui évolue constamment. Il est complètement dépendant de l’environnement où vous allez décider de le conserver. VINDEBACCHUS vous donne quelques règles importantes pour que vos flacons soient entreposés dans les meilleures conditions.
Le lieu de conservation, de stockage.

La disposition

Vous allez trouver un endroit de votre cave où vous coucherez vos bouteilles pour que le bouchon soit toujours en contact avec le liquide. La face du bouchon végétal (liège) à l’intérieur de la bouteille a une humidité de 100%, alors que son coté extérieur est exposé à l’air plus ou moins sec de votre pièce.
 

L'humidité

Celle-ci devra donc contenir un taux d’humidité important, de l’ordre de 75% environ. La température, lourd critère prépondérant, devra ne pas descendre en dessous de 0° et ne dépassera si possible pas les 20°. Dans ces impératifs, l’essentiel est en fait que votre vin ne subisse pas une différence de température trop grande entre l’été et l’hiver. On évalue que le vin peut parfaitement s’épanouir dans un environnement où il y a une variation de 9°. Pour connaître le taux d’humidité et les températures moyennes de votre cave, VINDEBACCHUS vous propose d’investir dans un thermomètre et un hygromètre, outils indispensables pour conserver vos nectars en toute quiétude. Mais ce n’est pas fini…
 

L'environnement

Ce qui suit est aussi important que les lignes précédentes et on ne les négligera surtout pas afin de donner une chance à votre réserve de grands ou petits crus de prendre toute la valeur que vous avez envie qu’elle ait. Nous vous recommandons de débarrasser votre pièce de tous produits d’entretien, bidons de peinture ou autres solvants nocifs qui détruiront à coup sûr le goût de vos vins. Il faut bannir l’entreposage de légumes et autres produits odorants dont on pourrait retrouver les caractéristiques dans votre vin. En effet, le bouchon de liège naturel est perméable à l’air.
 

La luminosité

Tout aussi indésirable, la lumière doit être réduite à sa plus basse intensité. Donc, pour aller faire votre choix de bouteilles pour le repas … retour à la bougie ! Enfin le vin n'aime ne pas être bousculé et préfère le calme à tout autre chahut, vacarme et vibrations de quelque nature que ce soit.
 

La ventilation

Il faudra veiller également à une aération et un renouvellement de l’atmosphère. Un vasistas serait le bienvenu à condition d’être orienté au Nord et d’être obstrué par les fortes chaleurs en été. Il est recommandé d’installer une grande bassine d’eau pour obtenir un taux d’humidité nécessaire. On renouvellera l’eau périodiquement. Quand au comportement de l’étiquette par rapport à l’air ambiant, elles sont en majorité de nos jours devenues suffisamment résistantes. Pas d’inquiétude donc sur le sujet. Si vous n’avez pas de cave adéquate, recherchez dans votre logement un lieu où le plus des critères sont respectés. 
Nous rappelons que le vin est un produit fragile et qu’après transport de toute nature il est préférable de le laisser se reposer quelques jours avant dégustation, avec les critères ci-dessus énumérées. Ce sera la meilleure des façons pour profiter du nectar avec toutes ses qualités gustatives.

La carafe

Une bouteille ouverte à l'avance ne permet pas ou très peu, l'aération de votre vin. Dans votre carafe vous n’y verserez pas de très vieux nectars, il est en effet inutile de faire souffrir un grand cru qui a su patienter des lustres pour ravir vos papilles. Le choix de la carafe, au-delà de l'esthétique, est un choix technique. Elle sera la plus large possible pour que le vin s'aère rapidement. Carafez plutôt vos vins jeunes, y compris blancs et rosés, de une à trois heures.  

La température

La température de service est aussi à contrôler pour ne pas avoir à déguster un vin sans saveur ni arôme parce que trop froid. Nous vous indiquons pour chaque vin une température adéquate et vous proposons de vous équiper d'un thermomètre, outil indispensable. Ajouter cet article lors de votre achat.

Le service, les verres.

Avant de servir, sentez vos verres pour être sûr qu’il ne reste pas de résidu de produit de vaisselle. Veillez à ne pas ranger vos verres à l’envers sur une étagère dont le matériau peut lui transmettre son odeur. Il est arrivé que des verres posés sur une étagère en chêne et dont l’odeur très forte du vernis s’en est imprégnée. Prenez des verres avec une circonférence la plus large possible. A grand vin, grand verre et votre liquide s’épanouira plus rapidement surtout s’il n’a pas été carafé.

De plus, les verres peuvent être exposés malencontreusement à des courants d’air (odeur de chien mouillé) et le vin versé ne va pas s’en remettre. Dans ce cas, la solution est de faire tourner le liquide sur toute la surface intérieure de votre verre pour faire disparaître l'odeur.
Lorsque vous remplirez vos verres, inclinez doucement la bouteille et ne la videz pas jusqu’au bout. La présence d'un dépôt est normal notamment dans les millésimes les plus anciens et les vins peu filtrés.
Dernier petit conseil et non des moindres, goûtez votre vin avant de servir vos convives.
N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'information ou des conseils.