Error!

Comment choisir un bon vin sans être un spécialiste ?

Sans être un grand spécialiste il est parfois difficile de trouver un vin qui répondra au mieux à vos attentes lorsque vous vous retrouvez face à un mur de plusieurs centaines de bouteilles. La situation est identique lors d'un repas familial, amical ou professionnel au restaurant et que, malgré vous, l'on vous désigne pour choisir sur la carte le vin le mieux adapté au plat qui vous sera servi. Et la situation s'aggrave lorsque, après avoir choisir le vin, vous devez le goûter et faire preuve d'une forme de complaisance gustative. Bref, choisir un vin n'est guère simple! Alors faisons donc table rase sur les idées préconçues et évitons les écueils.

Où acheter son vin ?

ou-acheter-un-bon-vin

La première étape est de savoir où acheter son vin et plusieurs solutions s'offrent à vous.

Acheter du vin en grande distribution

La plus simple des solutions, nous laisserait à penser qu'en se baladant dans les rayons du supermarché le plus proche de chez vous, serait toute trouvée. Il est vrai que le choix est grand mais face à une façade de bouteilles le plus souvent, il n'y a personne pour vous conseiller. Même en prenant la précaution préalable de relever une liste de vins dans un guide ou une revue spécialisée, vous ne trouverez pas dans les rayons des grandes surfaces le vin retenu. Seule solution pour remplir votre caddie, croire en votre bonne étoile pour tomber sur l'étiquette qui vous inspirera, vous séduira par une médaille et enfin le prix.

Conclusion pour acheter un bon vin en grande distribution ou tout au moins celui qui répondra à vos attentes, il faut être un amateur averti.

Acheter dans des foires aux vins

Les foires aux vins sont une occasion à ne pas négliger pour trouver la perle au meilleur prix. En revanche on y trouve du bon mais aussi forcément du moins bon. Les offres sont attractives mais les stocks sont moindres. A vous d'être les premiers pour profiter des bonnes affaires.

Acheter du vin directement au domaine

Si vous avez la chance d'habiter ou de visiter une région viticole, c'est l'occasion de rencontrer le vigneron pour une dégustation et obtenir toute les informations à la source. Les vignerons sont des passionnés de leur métier et outre l'achat de vin c'est un moment unique et passionnant d'échanger avec celui ou celle qui a produit le vin. Vous avez un avantage considérable en achetant directement chez le vigneron c'est de pouvoir goûter, de comparer ses cuvées avec à l'appui des explications, des commentaires forts utiles. En revanche il est a constater que bon nombre de producteurs n’ont plus de vin à vendre à la propriété car ils sont réservés des années à l’avance.

Acheter du vin chez un caviste indépendant

Tout le monde n'a pas la possibilité de se présenter chez un vigneron pour acheter son vin et le caviste indépendant est assurément le spécialiste pour répondre au mieux à vos questions. Il est de bon conseil et votre fidélité sera souvent récompensée en vous proposant quelques rares vins difficiles à obtenir. Le caviste indépendant repère les bonnes cuvées, le rapport qualité/prix intéressant. Il se rend dans les foires et se déplace souvent chez les vignerons.

Acheter du vin dans un salon de vignerons

Chez Vindebacchus nous sommes adeptes des salons de vignerons. C'est en effet une aubaine pour rencontrer un grand nombre de Domaines et de déguster leurs dernières cuvées. Rien ne remplace le contact direct et l'échange avec la personne qui a produit le vin. A vous aussi d'être sélectif car pour l'organisateur d'un salon cela reste une opération commerciale sans réelle sélection en amont. Le choix est pléthore et on y découvre de belles découvertes.

Acheter du vin en primeur

C'est acheter du vin encore en barrique avant sa mise en bouteille. L'intérêt d'acheter en primeur est de fixer le prix 2 ou 3 ans avant sa mise en bouteille et de se protéger d'une éventuelle augmentation de prix sur certains crus et millésimes.

Acheter du vin sur internet

Selon les sources du Comité National des Interprofessions de Vins à appellations d'origine et à indication géographique en 2019 le e-commerce du vin c'est entre 9 et 10% des ventes soit environ 500 millions d'euros. On estime qu'en France il y a plus de 500 sites qui comptent parmi eux la grande distribution hors drive, les ventes privées, les sites généralistes, les caviste et les vignerons qui depuis la crise Covid ont quasiment tous leur propre site. C'est donc depuis 10 ans devenu un canal de distribution important dont la première règle pour se démarquer est le choix et surtout le prix frais de livraison inclus. Point important lors d'un achat en e-commerce, la livraison. Quasiment toutes les demandes sont liées au transporteur, retard, perte, casse etc... Car même si le site est responsable de la livraison il est souvent tributaire lui-même du transporteur. Fort heureusement avec la progression de ce marché, on constate une très nette amélioration dans le processus de la livraison. L'autre intérêt c'est l'information disponible tant sur le propriétaire que ses cuvées, sa région viticole, son appellation, ses accords-mets et toutes les informations techniques.

Comment créer une cave à vin chez soi ?

comment-creer-une-cave-vin

Avez-vous la chance d'avoir chez vous un peu de place pour conserver vos vins ?

Quelques soit l'espace plus ou moins grand dont vous disposez vous allez élaborer une liste personnalisée de vins qui répondra au mieux à vos attente. Pour se constituer une cave il y a quelques étapes à respecter. Votre choix est primordial pour avoir les vins qui permettront d'optimiser un accord mets de qualité ou certains pour la garde. Alors comment commencer ?

Appréciez le plus précisément possible votre future cave.

D'abord en terme d'espace, de quantité. Selon l'espace que vous disposez, appréciez au mieux le nombre de cols que vous pouvez stoker pour déterminer le nombre de bouteilles pour chaque catégorie, couleur ou région. Ensuite on s'intéressera sur le plan technique. Sa situation car le conservation de votre vin ne sera pas assurée selon que vos vins soit conservés dans un espace chaud, froid ou tempéré. Il est important de conserver vos bouteilles de vins en position couchée, en le préservant de la lumière, avec une température constante entre 13 et 17 degrés et un taux d'humidité voisinant les 70%. Les impondérables pour avoir une cave efficace sont liés à la température, si possible plutôt fraîche et régulière ainsi que son hygrométrie. Reste la question budgétaire que l'on peut situer pour un point départ aux alentours de 400 à 600 euros. En cours d'année votre cave à vins va évoluer, voir ses stocks monter ou baisser, ses millésimes et ses appellations d'origine contrôlées changer. Un visite dans un salon, un passage chez un caviste ou un cadeau et votre cave se complétera petit à petit.

Vous n'avez pas de cave ? Achetez en une !

Si vous possédez pas de cave vous pouvez investir dans une cave à vin d'appartement. Que cela soit pour une quinzaine de bouteilles dans votre salon ou 300 bouteilles dans votre garage, chaque cave possède des propres spécificités. Pour trouver la cave à vin selon vos attentes et vos besoins, nous vous conseillons le site "La Sommelière" qui a conçu un outil intuitif sous forme d'un questionnaire simple. 

Débutez en choisissant des vins pour des occasions particulières comme les repas, des événements.

Ainsi il vous faudra des vins à boire jeune pour à un apéro par exemple, des vins pour des recettes spécifiques et enfin des vins que vous pourrez garder longtemps. 

Faisons simple et classons les vins en classes. Une première classe de vins selon leur prix. Ainsi il y a les vins à boire jeune de 1 an à 3 ans, et les vins pour leur garde de plus de 3 ans jusqu'à 15 ans voire même plus. C'est une bonne première approche pour lancer votre cave personnalisée.

Puis l'on peut créer une classe selon la typicité du vin, leur dominance comme acidité, l'onctuosité ou le coté tannique. Cette approche vous constituera un choix de style des vins en provenance de plusieurs régions. Et on n'oublie pas quelques vins moelleux pour le dessert.

Voici un exemple pour une cave d'une cinquantaine de bouteilles 

5 cartons de rouges, dont 2 de rouges légers/fins, 1 de vins rouges tanniques et enfin 1 de vins rouges onctueux pour compléter + 2 cartons de de blancs + 1 carton de vins doux + 1 carton de rosés + 1 carton d’effervescents. Il ne s'agit là que d'un exemple que vous pouvez moduler selon vos préférences de dégustation, d'accord mets-vins et de garde.

Comment déchiffrer, décoder une étiquette sur une bouteille de vin ?

comment-lire-une-etiquette

Évaluer un vin selon l'étiquette reste toujours un pari lorsque l'on est pas un initié ou un amateur averti. Et il y a beaucoup d'informations sur une étiquette. Commençons par les mentions.

La mention Grand Vin avec une appellation d'origine contrôlée. Tout le monde peut employer cette mention tant que le vin est produit sur une appellation d'origine protégée. En fait elle n'apporte pas grand chose sur le plan informatif ni sur la qualité du vin. Pour les Châteaux de la région viticole de Bordeaux elle peut distinguer le premier vin du second.

Le nom du Château est primordial et obligatoire en complément de la mention « mis en bouteille au château ». A savoir qu'elle peut ne pas être présente si le nom du récoltant est précisé. C'est l'information la plus importante pour apprécier au mieux de la qualité d’un vin sans omettre l’appellation suivi du millésime.

La précision Grand Cru classé reste facultative mais peut toutefois préciser la qualité du vin dans le cas d'une notation reconnue.

L’appellation est obligatoire est capitale. L'AOP précise que les raisins sont issus d'un vignoble planté dans l’aire correspondante et que le domaine applique le cahier des charges notamment pour les rendements et l'encépagement entre autre. Cette mention est importante mais reste insuffisante pour déterminer la qualité. Il nous est tous arrivés d'être déçus par un vin d'une AOP renommée.

Le millésime précise que 85% des raisins sont vendangés dans l’année reprise. La mention du millésime n’est pas obligatoire mais important dans les grandes années exemple 2005, 2009 ou 2010.

La mise en bouteille est obligatoire.

Vigilance sur les médailles, les concours et reconnaissances diverses car une majorité des vins repartent avec une médaille. Conclusion, seule la dégustation est prépondérante pour qualifier un vin.

Comment choisir un vin pour sa garde ou sa jeunesse ?

comment-choisir-un-vin-pour-sa-garde-jeunesse

La grande majorité des vins sont destinés à être servis dans les quelques jours qui suivent leur achat. En revanche pour ceux désireux de se constituer une cave ils rechercheront un vin qui se bonifiera avec le temps. Alors comment reconnaître un vin de garde ?

Échangez avec les vignerons et les cavistes.

Si vous avez peu de connaissance en vin, les vignerons et les cavistes seront vos meilleurs alliés. Ils seront heureux de vous renseigner sur le potentiel de garde de leurs vins et les conditions optimales pour les préserver.

Le prix d'un vin et sa garde

Le prix reste un indicateur, pas une valeur absolue pour une longue garde. La garde d'un vin n'est pas proportionnelle à son prix. 

Grand Cru sur l'étiquette

La mention Grand Cru ne représente forcément un fort potentiel de garde.

Vin rouge ou vin blanc

Les vins rouges représentent la grande majorité des vins de garde mais quelques vins blancs ne sont pas à être déconsidérés car ils se conserve sur plusieurs années, notamment les vins blancs moelleux ou liquoreux comme les Sauternes.

Le cépage

Prenez en compte le cépage comme le Merlot, le Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc en effet les vins de Bordeaux sont plus aptes à la garde que les vins du Beaujolais.

La météo du millésime

Un vin se conservera plus longtemps si dans l'année de son millésime vous avez une période hivernale froide elle-même suivi d'un printemps ensoleillés, d'un été chaud et alterné par des pluies.

Enfin votre propre expérience.

Par votre connaissance du vin en reconnaissant un bel équilibre entre son fruité, ses notes tanniques, son acidité soulignera un vin de garde. Dernière remarque les vins de Loire peuvent se garder entre deux et cinq ans, les Bordeaux entre trois et cinq ans, les Bordeaux Grands Crus entre six et dix ans, et quelques vins exceptionnels au-delà de vingt ans (certains Pauillac, Margaux, Châteauneuf-du-Pape...).

Quel est l'importance du millésime dans le choix d'un vin ?

quel-millesime-choisir

Lors d'un achat on se pose souvent la question difficile du millésime que l'on considère peut-être à tord comme prépondérante. D'abord un millésime c'est quoi ? Le millésime du vin correspond à l'année de la vendanges de ses raisins. La qualité d'un millésime répond à de multiples critères notamment ceux de la météorologie, de la bonne santé de la vigne et du savoir-faire du vigneron. Une période hivernale froide et humide prolongée d'un printemps doux puis d'une période estivale chaude sont autant de stimuli pour la vigne. En effet l'alternance des journées chaudes et des nuits fraîches est idéale pour obtenir des grappes fruitées et acides. Notons qu'un été pluvieux contrecarre une bonne maturité et, selon les années, la qualité du vin peut évoluer. Par ailleurs le millésime peut en partie préciser si le vin est destiné à être mis en cave. Ainsi en quête de vin pour la conservation le millésime peut s'avérer important.

Mais, il y a un mais! Car le millésime n'est pas tout.

Au fil des ans et avec des conditions de vendanges similaires, la qualité du vin peut être régulière et dans ces circonstances le millésime est moins prépondérant. Si la cuvée est produite par un producteur hautement qualifié, il serait risqué de d'estimer un millésime comme bon et un autre de qualité moindre.

Et l'inverse est tout aussi vrai car une bonne vendange peut malgré tout produire un vin de piètre qualité selon l'exploitation. Ainsi la sélection d'un vin ne peut et ne doit se limiter qu'au seul millésime. Bien sur il reste une référence pour les vins de garde et d'appréhender ceux qui ont eu à souffrir d’une mauvaise récolte. 

Les meilleurs millésimes des vins de Bordeaux

Pour les rouges le 2016, le 2015 riche et velouté, le 2010 est à retenir pour sa puissance et sa fraîcheur, le 2009 est mûr, le 2005 pour sa garde sans oublier le 2000 et le 2001. 

Pour le vins blanc secs les meilleurs millésimes sont le 2007, le 2010 et le 2015 peuvent être conservés en cave. Pour les vins liquoreux 2001, 2003, 2005, 2009 et 2018

Les meilleurs millésimes de vins de Bourgogne

On retiendra pour cette région les millésimes de 2012 à 2019 que l'on considère comme des années exceptionnelles. 

Pour les vins de Bourgogne rouges le 2015 est un millésime d'exception. 

Pour les vins de Bourgogne blancs on reteindra le 2005, le 2006, le 2010, le 2017 avec un bel équilibre et finement aromatique, le 2018 et le 2019. 

Les meilleurs millésimes des vins du Beaujolais

Les millésimes 2005 et 2009 sont remarquables

Les meilleurs millésimes des vins de Loire

Pour les vins rouges de la Loire les millésimes des années 2000 sont très réussis. Les années 2003, 2005, 2010, 2014 et 2016 révèlent des vins de garde. Le 2009, 2010 et 2014 sont des années exceptionnelles.

Les vins blancs 2001, 2005, 2014 et 2017 sont des millésimes d’exception.

Les meilleurs millésimes des vins d'Alsace

Les bonnes années retenues 2000, 2001, 2007, 2009 et le 2010 est restez une année particulière par de notables vins de garde frais et fruités comme l’Alsace Riesling blanc.

Les meilleurs millésimes en Côtes du Rhône 

Le 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2009, 2015, 2016 et le 2018.

Les meilleurs millésimes pour les vins du Languedoc Roussillon

Le 2001, 2005, 2010, 2013, 2016 et 2016 furent des années exceptionnelles

Les meilleurs millésimes des vins de la Provence

Les bonnes années : 2006, 2015, 2011

2016 est une année exceptionnelle

Les meilleurs millésimes pour les vins du Jura et de Savoie

En vin rouge on retiendra le 20019 et 2015.

En vin blanc le 2009, le 2010 et le 2015

Les meilleurs millésimes pour les vins du Sud-Ouest

Le Sud-Ouest livre des millésimes exceptionnels en 2005 et 2009.

De 2015 à 2019 on retrouve des vins savoureux après quelques années de garde.

Comment accorder idéalement un vin et un plat ?

accord-mets-vin

Quel vin servir avec une viande rouge, une volaille, des fruits de mer ou un dessert fruité ? La question n'est guère simple et la tentation est grande de se limiter aux vins rouges pour une viande et un blanc pour une recette de poisson. Il existe en effet quelques variations intéressantes que nous vous proposons dans la liste suivante non exhaustive.

Quels sont les vins conseillés pour accompagner un plat de crudités ?

Pour les vins en Vallée de Loire, Alsace, Bourgogne, Provence, Sud-Ouest on vous conseille un blanc sec.

Quels sont les vins conseillés pour accompagner des coquillages ?

Le Champagne et selon la région un blanc sec de la Loire, d'Alsace, de la Bourgogne, du Beaujolais, du Jura, du Rhône septentrional, de la Provence, du Sud-Ouest, du Bordelais et un blanc de Savoie.

Quels sont les vins conseillés pour être servi avec une recette de poissons ?

Pour préconisons un vin blanc sec de la Loire, de l'Alsace, de la Bourgogne, du Beaujolais, du Jura, du Rhône du Languedoc Roussillon du Sud-Ouest, du Bordelais et sans oublier le Champagne et le blanc de Savoie.

Quels vins choisir pour accompagner une belle assiette de charcuterie ?

Un blanc sec de la Loire, de l'Alsace, de la Bourgogne, du Beaujolais, du Jura, du Languedoc Roussillon

Un vin rouge de la Loire, de l'Alsace, du Beaujolais, du Jura, de la Savoie, du Rhône du Languedoc Roussillon, de Provence et du Sud-Ouest

Un rosé de La Loire de Provence et du Sud-Ouest

Quels vins pour une recette de viande rouge ?

Un vin rouge de la Loire, de la Bourgogne, du Beaujolais, du Jura, du Rhône, du Sud-Ouest et de Bordeaux.

Un rosé de la Loire, du Languedoc et du Roussillon, de Provence

Quels vins avec une viande blanche ?

Un vin rouge de la Bourgogne, de Savoie, du Rhône,

Un blanc sec du Beaujolais, de Savoie, du Rhône, 

Un rosé du Sud-Ouest sans oublier un vin jaune du Jura et un Muscat du Languedoc et du Roussillon

Quels vins servir avec un plateau de fromages persillés ?

Un blanc sec de la Loire, un vin blanc liquoreux d'Alsace, du Sud-Ouest et du Bordelais et un vin de paille du Jura.

Quels sont les vins préconisés pour être servis avec un dessert fruité ?

Un blanc liquoreux de la Loire, d'Alsace, du Sud-Ouest et du bordelais. Un vin de paille du Jura, un vin doux naturel et muscat du Languedoc et du Roussillon.

Quel est l'importance du prix dans le choix d'un vin ?

le-prix-du-vin

Intéressons-nous aux critères qui font évoluer le prix d'un vin.

On peu souligner que plusieurs facteurs font évoluer le prix. Soit par sa région, sa renommée du domaine, son potentiel de garde, le millésime, la méthode de production ou les appréciations et notes gustatives des spécialistes. La réputation mondiale d’un domaine, le renom de son vignoble, son potentiel de garde, une vendange exceptionnelle et une reconnaissance par les œnologues sera proposé à la vente à un prix correspondant. À contrario un vin issu d'un vignoble peu connu, sans distinction et à la garde limitée ne pourra prétendre à un prix équivalent.

Le prix d'un vin peut-il être un bon indicateur ?

De l’avis général des acheteurs plus le prix d'un vin est élevé plus il serait digne de confiance en terme de qualité. Ceci découlerait que le travail, le savoir-faire et les soins pour réaliser un vin sont mieux perçus si le prix est élevé. Le coût de production reste élevé comme en exemple une vendange mécanisée et une vendange manuelle n'ont rien à voir en terme de dépense. Ainsi la qualité est un investissement, une dépense incontournable pour obtenir le meilleur résultat. Et effectivement le plus souvent le prix deviendrait un indice de qualité. Sauf que le prix n’est pas le seul critère pour se garantir de la qualité d’un vin.

Les grands noms sont-ils une garantie dans le choix d'un bon vin ?

Les plus grands Châteaux et Domaines sont souvent très satisfaisants. La réputation d'un domaine est absolument primordiale.

Conclusion pour trouver un bon vin.

Soyez convaincu que le vin c'est aussi de belles découvertes parfois inattendues. Faites vous vos propres appréciations en goûtant, en dégustant des vins parfois peu connus.

A lire !

Comment conserver un vin ? - Comment décrypter une étiquette ? - Comment goûter un vin ?