Les Annereaux

Lalande de Pomerol

Château des Annereaux fait partie de ces domaines qui ont grandement participé depuis plus de 600 ans à la vie du vin dans le bordelais. Depuis l'exploitation a toujours été travaillée sans discontinuité par la famille Annereau. Son vignoble d'un seul tenant de 25 hectares se situe à l’ouest de l’appellation Lalande de Pomerol sur la moyenne terrasse de la vallée de l’Isle. Son sol est composés de sables, de graviers et de gros galets.
L’encépagement se repartit ainsi:
Pour l'appellation Lalande de Pomerol: du Merlot pour 85 %, Le Cabernet Franc pour 11 % et le Cabernet Sauvignon à hauteur de 4%
Pour l'appellation Bordeaux pour la parcelle de l’Ane Mort: du Merlot pour 80 % et le Petit Verdot pour 20 %.
C'est le plaisir que l'on recherche en famille ou entre amis lorsqu'on déguste le vin du CHÂTEAU DES ANNEREAUX.  On oublie les problèmes et on partage sans détour les moments de la vie dans une belle convivialité. Dans sa jeunesse, la souplesse et le fruité procurés par le merlot majoritaire réjouira l'assemblée lors d'un after accompagnés de tapas. Les millésimes plus anciens donneront des arômes plus complexes  pour les repas les plus élaborées pour d'illustres convives. 
Des hommes, des saisons et la vigne... La culture de la vigne au Château des ANNEREAUX commence au 15ème siècle. Les ANNEREAU, de pères en fils et filles se sont succèdés sans interruption pour exploiter ce magnifique terroir où l'histoire a forgé une épopée tourmentée de cette étonnante famille. Elle est probablement l'une des plus anciennes de la région, atteste un document reçu par le Commandeur du Temple et rédigé en Gascon certifiant la présence de la famille ANNEREAU à Lalande en Poumeyrou dès 1390.

1598. Unemaison d'habitation sera bâtie cette année là et sera appelée "MANOIR" . Il subira diverses modifications début XIXème et XXème siècle.
1660. Le Domaine sera transmis aux femmes dès lors que Marguerite ANNEREAU épouse André MALESCOT. Les MALESCOT y seront les propriétaires pendant deux cents ans.
1808. le "manoir" prend un étage.
1824. Suzanne MALESCOT épouse Jean Frédéric SOEHNEE.
1869 PHYLOXERA. On découvre la maladie dans l'ENTRE-DEUX-MERS puis dans le LIBOURNAIS. Il va proliférer doucement jusqu'à contaminer en
1880, 100.000 hectares. A ce moment là, le vignoble BORDELAIS en comporte 170.000.
1873. La Directrice Caroline SOEHNEE, épouse de Francis PONSOT décédé très tôt, part en guerre contre le PHYLLOXERA et préfère la "méthode américaine" favorable au greffage plutôt que le traitement préconisé par les chimistes du terrain (sulfure de carbone).   Après beaucoup d'efforts , d'essais de greffages et de porte-greffes elle reçoit la MEDAILLE D'OR du Comice Viticole et Agricole de LIBOURNE (1879).  Elle continuera sa lutte en écrivant "LES VIGNES AMERICAINES" (publié chez Ferret) 
1912. Le "MANOIR" ressemble après transformation à une villa Italienne au crépi rose. On la nomme ainsi le "CHÂTEAU".
1911. Le Chai, notamment le cuvier, est  "ultramodernisé" par Armand PONSOT.
1956. Après les conséquences de la guerre et une terrible gelée où une grande surface du terroir est détruit, Charles RULLEAU, gendre d'A.PONSOT est contraint d'arracher entièrement le vignoble (35ha). Des années noires se succèdent sans qu'aucune culture sur ces terres appauvries ne pousse.
1961. Le Maire de LIBOURNE négocie le domaine mis en vente, pour y construire un Lycée Agricole . La transaction échoue.
1969. RENAISSANCE DU VIGNOBLE.La situation est des plus fragiles mais la famille s'accroche et une solution voit le jour avec Jean MILHADE, viticulteur et négociant qui achète la moitié de l'indivision des ANNEREAU. L'exploitation reprend.
2004. Les héritiers de J.MILHADE vendent leurs parts. Dominique et Marie-Hélène HESSEL reconstituent le domaine familial en les rachetant. Dominique HESSEL, emprunt de respect pour son terroir obtient en 2005 la Qualification au titre de l'Agriculture Raisonnée. Puis il maîtrise la Culture Biologique et arbore le logo AB sur les étiquettes du Château en 2010. LALANDE de POMEROL est un noble et ancien bien principal des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem qui deviendront Chevaliers de Malte. On compte 1100ha de vignes plantées en majorité de MERLOT, complétées de CABERNET SAUVIGNON et de CABERNET FRANC. On dénombre 200 viticulteurs environs qui élèvent leurs plants sur une terre du quaternaire, argilo-graveleuse et sablo-graveleuse. On trouve aussi  sous la surface, quelques traces de crasse de fer (oxyde de fer) intéressante pour l'épanouissement des arômes fins (violettes, truffes ...) dans le vins.
Le CHÂTEAU des ANNEREAUX a une surface de 25 hectares dont 22.7 en appellation LALANDE de POMEROL. A l'ouest de cette appellation, planté sur un moyen plateau de la Vallée de l'Isle, il bénéficie des meilleures conditions pour obtenir une bonne maturité du raisin. Le Château comprend 85% de Merlot, 11% de Cabernet Franc et 4% de Cabernet Sauvignon.
Il peut-être déjà très satisfaisant de produire un vin proche du naturel. Mais ça n'est pas une fin en soi si l'on considère que l'on doit aussi se responsabiliser vers une agriculture écologique. On trouve en priorité, comme bénéficiaires, les hommes qui sont à la tâche jour après jour sur le terrain. Ensuite, il y a les habitants alentours et ceux qui dégustent nos vins. Puis, protéger et favoriser la faune de nos sols, sa biodiversité et la flore, entretient notre outil de travail et pérénise la qualité du terroir. A cela et seulement dans ces conditions, on peut prétendre avec fierté que "le vin est la plus saine et la plus hygiènique des boissons". Il n'y a pas de date de péremption sur les étiquettes car les micro-organismes toxiques ne s'y développent pas. Pour que les mots de PASTEUR  soient vérifiables il faut que le vin soit bio et qu'il ne contienne pas de résidus de produits phytosanitaires. Le bio n'est pas un produit de mode. Penser, produire et consommer bio repose sur un besoin indispensable et une volonté de recherches pointues et de découvertes scientifiques destinées à une population de plus en plus concernée par l'avenir de leurs enfants. La même attitude est de rigueur au chai après le travail sur le terrain. Le CHÂTEAU des ANNEREAUX respecte la signature de son terroir et propose millésime après millésime la qualité recherchée.  Le vin est élevé traditionnellement douze mois en barriques dont 1/4 sont renouvelées chaque année. Une sélection rigoureuse des lots offre un nectar riche, agréable, équilibré, soyeux et dont les arômes sont élégants.Château des Annereaux 5 Annereaux, 33500 Lalande-de-Pomerol
Offre Vindebacchus
  • Remise dès 12 bouteilles (*)

  • Livraison offerte en provenance directe du domaine (**)

(*) Vins bénéficiant de l'offre. (**) France métropolitaine

Les Annereaux Il y a 1 vin.

Affichage 1 - 1 d'1 article
Affichage 1 - 1 d'1 article